EnglishFrenchSpanish

Richard-Viktor SAINSILY CAYOL

ARTISTE PLASTICIEN

 

 

 

 

Richard-Viktor Sainsily Cayol est né le 21 juillet 1959 à Dugazon Abymes, en Guadeloupe. Diplômé de l’ENSBA (École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris), ancien élève de l’ENSAD (École National Supérieure des Arts décoratifs de Paris), et de l’Américan Parson’s School of photography de Paris.

 

Il a également étudié l’histoire de l’art à l’Université Paris I (Panthéon-Sorbonne). Cet artiste, ayant un parcours international qualifié, thématise son art depuis plus de 20 ans, dans une démarche subversive de déconstruction de la mémoire collective. Celle, façonnée par l’histoire chaotique de son pays (la colonisation, le génocide amérindien, la traite négrière), suscitant la réflexion plus singulièrement sur les problématiques contemporaines qu’elle génère. Depuis 2010, Richard-Viktor Sainsily Cayol a réalisé deux expositions personnelles, l’une en 2014 à la Fondation Clément en Martinique, l’autre en 2010, exposition rétrospective au Pavillon de la Ville à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe.

 

Il a participé également en 2017 à La Biennale Internationale de Florence en Italie ; en 2014 à la Biennale de Dakar ; en 2012, à la deuxième édition de « Figurations caribéennes » ; en 2011 à l’Ambassade de France de la République dominicaine dans le cadre de la Biennale d’Art contemporain; en 2010 à la Triennale d’Art Contemporain de la Caraïbe en République dominicaine. Il a réalisé cinq commandes publiques institutionnelles depuis 2010 : une fresque murale (au Mémorial ACTe à Pointe-à-Pitre) et quatre sculptures monumentales.

 

Son travail a par ailleurs été primé à plusieurs reprises. Il a reçu en 2017 le 4e prix à la XIe Biennale Internationale d’Art Contemporain de Florence en Italie ; il a été cinq fois lauréat (de 2008 à 2017) du « 1er Prix de scénographie et de décor » à la Foire Internationale de Paris ; en 2010 « Prix spécial du jury » à la Triennale d’Art Contemporain de la Caraïbe qui s’est tenue en République dominicaine. Du 28 février au 15 Mars 2019, il expose une installation à La Galerie Beaubourg à Paris « Eclats d’îles » avec Pédurand, Gelas, Gabon, Chulem et Nabajoth. Du 12 avril au 12 mai 2019, il expose à la Biennale de la Havane à Cuba, une version revisitée de son œuvre « Grands Crus » présentée à la Biennale de Dakar en 2014.