EnglishFrenchSpanish

Re-créations

Du 07 au 30 juin 2019

Exposition d'Art contemporain, Cité Internationale d'Art de Paris, Peinture acrylique et pierre noire, Tableaux, Samuel GELAS

L’exposition « Re-Créations » de Samuel Gelas réunit des œuvres créées depuis 2014, à l’univers chamarré fécond d’imaginaires personnel et mythologique, côtoyant
les mondes des revendications politiques des femmes et hommes d’aujourd’hui.

 

Samuel Gelas ré-inscrit l’humain dans une histoire qui le dépasse : la nature généreuse et riche d’opacité est omniprésente dans ses œuvres, et le vivant y a une place de choix. Aux spectateurs qui contemplent les grands formats de Samuel Gelas, font écho sur les toiles des animaux, des femmes, hommes et enfants, ou encore des êtres chimériques, qui observent, scrutent, et nous regardent avec interrogation. Cette exposition n’aurait pu exister sans la résidence d’artiste que Samuel Gelas a pu faire à la Cité internationale des arts, lui offrant le temps de la recherche et de la production nécessaire à un nouveau corpus d’œuvres, avec le soutien de la Direction des affaires culturelles de Guadeloupe. Que Régine Cuzin, commissaire, soit ici chaleureusement remerciée pour son accompagnement dans ce cheminement nécessaire à la création.

 

Samuel Gelas’s exhibition « Re-Creations » shows art works made since 2014. This exhibition was set up thanks to the art residency that Samuel Gelas could benefit from at Cité internationale des arts, with the support of the Cultural AŽairs Department in Guadeloupe. Our heartfelt thanks also go to Régine Cuzin who curated « Re-Creations ».

 

Bénédicte Alliot, Directrice générale de la Cité internationale des arts

 

 

Cité Internationale des Arts de Paris

 

 

 

 

 

Imprégnées de leur lieu de création, la Guadeloupe ou Paris, les toiles de Samuel
Gelas questionnent la nature humaine à travers diverses formes de représentation.
En observateur attentif des soubresauts sociétaux, Samuel Gelas réalise une sorte
de manga tropical combinant des figures hybrides et anthropomorphes des contes
créoles, des mythologies, du cinéma hollywoodien, des métaphores du monde
animal, qui s’apparentent aux masques portés pour le carnaval antillais. Dans
ses compositions, les faunes viennent en contrepoint de faits historiques ou
contemporains.

Cette narration figurative déployée dans des tableaux de grands formats, sous
forme de séries réalisées à la pierre noire et l’acrylique, emprunte au vocabulaire
et à l’univers de la jeunesse pour dénoncer, avec humour parfois, les formes
d’animalité et d’animosité des violences urbaines, sociales et culturelles.
Après les scènes du quotidien dans le RER, la déshérence d’une jeunesse
guadeloupéenne, le travail d’introspection de ses origines d’afro-descendant
caribéen, et ses Portraits de classe qui récapitulent tout son bestiaire, Samuel Gelas
propose aujourd’hui de nouveaux tableaux mêlant le réel à l’imaginaire telle une
récréation qui met en scène souvenirs d’enfance et monde des adultes.

Diplômé de l’ENSA Paris-Cergy, Samuel Gelas effectue sa deuxième résidence
à la Cité internationale des arts. Il a participé à plusieurs expositions à Paris (galerie
Nathalie Obadia, galerie LJ), en Guadeloupe (Fonds départemental d’art contemporain),
en Martinique (Fondation Clément), à New York et Miami.

 

Régine Cuzin, Commissaire

 

Infused with the identity of the place where they were created, Guadeloupe or Paris,
Samuel Gelas’ paintings use various means of expression to question human nature.
His series of large-format, black chalk and acrylic paintings deploy a figurative
narrative that borrows from the language and world of young people in order
to denounce, not without humour, the animality and animosity of social, cultural
and urban violence.

 

 


PDF à télécharger